Exercice reseau DHCP TP Distribution d'adresses avec DHCP

Distribution d'adresses avec DHCP 

DHCP (‘Dynamic Host Configuration Protocol’ RFC 2131 et 2132) est un protocole client serveur qui permet à un client h ôte d’un réseau local (Ethernet ou Wifi) d’obtenir d’un serveur DHCP différents 

paramètres de configuration réseau.  En utilisant DHCP on souhaite surtout fournir à un hôte une adresse IP mais aussi le masque du sous-réseau auquel appartient cet hôte, l’adresse IP du routeur par défaut ou encore l’adresse IP d’un serveur DNS. Pour attribuer des adresses IP, un serveur DHCP reçoit un ensemble d’adresses IP qu’il attribue ensuite sur demande à des clients pour une période de temps donnée. En DHCP on appelle bail le fait pour un hôte d’obtenir une adresse IP pour une période de temps définie par le serveur. Le protocole d’acquisition d’un bail comporte quatre messages principaux : 

A - Le client DHCP émet en diffusion un premier message de demande de bail. Le type de ce message est baptisé DHCPDISCOVER. 
 
B – S’il existe plusieurs serveurs DHCP atteints par la diffusion et si ces serveurs disposent d’une adresse IP libre, ces serveurs DHCP proposent au client cette adresse IP associée à une durée d’utilisation possible de l’adresse (une durée de bail). Ce message contient aussi l’adresse IP du serveur proposant  l’offre. Le type de ce message de réponse est DHCPOFFER. 

C - S'il a reçu plusieurs propositions, le client en choisit une et retourne une demande d'utilisation de cette adresse. Le type de ce troisième message est DHCPREQUEST. Ce message est également diffusé pour que les autres serveurs DHCP apprennent qu’ils n’ont pas été sélectionnés. 

D  - Le protocole se termine par la transmission d’un message DHCPACK par lequel le serveur DHCP
sélectionné accuse réception de la demande et accorde l'adresse selon la durée de bail prévue. Les autres
serveurs retirent définitivement leur offre.

    A la moitié de la période d’utilisation d’une adresse (moitié du bail) le client  demande le renouvellement de l’allocation de cette adresse par un message DHCPREQUEST. Le bail est généralement renouvelé par un DHCPACK. Si la demande n’aboutit pas (cas d’une réponse DHCPNACK ou perte de contact avec le serveur DHCP), le client tente de contacter les autres serveurs DHCP pour obtenir une autre adresse. En l’absence de réponse positive, le client utilise l’adresse dont il disposait jusqu’à la fin du bail et cesse de communiquer en IP. 


    Un analyseur de messages échangés sur un réseau local E thernet/IP donne le résultat suivant. Il est constitué d’une suite de lignes correspondant à un message observé sur le réseau local. On   trouve un numéro d’ordre du message observé, la date de l’observation en seconde, les   adresses IP source et destination, le nom du protocole pour lequel le message a circulé et le   type du message

Question 1

Pour le message numéro 1 de la trace expliquez la signification des adresses IP source et destination (pourquoi selon vous utilise t’on ces adresses dans cet échange) ?

Question 2

La trace ne donne pas l'adresse MAC destination figurant dans le message numéro 1 (l'adresse MAC source correspond à l'adresse unique de l'émetteur). Même si elle ne figure pas dans le texte pouvez vous donner l’adresse destination ?
 
Question 3

Pour le message numéro 3 de la trace expliquez la signification des adresses source et destination (à quoi correspondent ces adresses) ? Comment est il possible que ce message parvienne correctement à son destinataire ?
 
Question 4
 
Pour le message numéro 4, expliquez la signification des adresses IP source et destination (pourquoi avoir choisi les adresses IP qui apparaissent dans le message 4)?
 
Question 5
 
Dans cette trace, le message numéro 2 semble ne pas être relié à une attribution d'adresse DHCP. Cependant ce message a circulé aussi dans le cadre de l'attribution d'adresse. Pourquoi le message numéro 2 a-t-il circulé (quel est le but poursuivi dans la circulation de ce message) ?

Question 6

Expliquez pourquoi le temps qui s’écoule entre les messages 2 et 3 est assez long ?
 
Question 7

De la même façon, décrivez pourquoi le message 6 a circulé dans cette trace?
Un administrateur réseau installe un serveur DHCP sur une machine UNIX. Dans son implantation il doit configurer le serveur par un ensemble de directives contenues dans un fichier baptisé dhcpd.conf. La liste des directives préparées pour une configuration est la suivante :  

default-lease-time 600;
max-lease-time 7200;
option subnet-mask 255.255.255.0;
option broadcast-address 192.168.1.255;
option routers 192.168.1.254;
option domain-name-servers 192.168.1.1,192.168.1.2;
option domain-name "mondomaine.org";

subnet 192.168.1.0 netmask 255.255.255.0  
{
   range 192.168.1.10 192.168.1.100;
   range 192.168.1.150 192.168.1.200;
}


host ulysse
{
   hardware ethernet 00:19:18:A6:47:36 ;
   fixed-adress 192.168.0.10;
}

Question 8
 
Les adresses IP attribuées par ce serveur DHCP correspondent à un choix particulier. A quelle catégorie appartiennent ces adresses ?

Question 9
 
On constate dans le fichier de configuration dhcpd.conf deux types  de directives d’allocation d’adresses IP. Dans le cas de la machine ulysse, celle-ci reçoit toujours la même adresse IP fixe (voir la ligne  'fixed-adress
192.168.0.10'). Citez les avantages que vous voyez à l’utilisation de DHCP dans ce cas ?
 
Question 10

Dans le cas du sous réseau 192.168.1.0 l’administrateur définit des plages d’adresses attribuables dynamiquement (dans les directives range comme range 192.168.1.10 192.168.1.100;). Pourquoi préciser de telles plages d’adresses et quels avantages en tire t’on ?
 
                                           

Article plus récent Article plus ancien

Leave a Reply