Examen Corrigé des Systèmes de Gestion des Bases de Données avec Correction SGBD

Partie Théorique : 

Question n°1 : Types de maintenance qu’on peut apporter à une base de données:

  • Maintenance  corrective :  Elle  permet  de  corriger  des  erreurs  dans  la  base  de  données (exemples :  données  redondantes,  erreur  de  type  de  données,  données  non  cohérentes, erreurs de saisie etc.) 
  • Maintenance évolutive : Elle permet de faire évoluer la structure des la base suites à des changements  subis  par  le  monde  réel  ou  bien  lors  de  l’apparition  de  nouveaux  besoins (exemples : ajouter ou supprimer des attributs, des tables etc.) 
Question n°2 : Étapes du cycle de vie d’une base de données dépendant totalement du SGBD 
 
  • Création
  • Utilisation
  • Maintenance
 
Question n°3 : Définition du domaine de données :

  
Le  domaine  de  données  d’un  attribut  d’une  table  est  l’ensemble  de  valeurs  possibles  que peuvent prendre les données associées à cet attribut 
 
Question n°4 : Raison(s) pour laquelle (lesquelles) les valeurs d’une clé primaire ne peuvent pas avoir la valeur NULL :
  
  • La clé primaire permet d’identifier un enregistrement, donc elle doit avoir une valeur
  • Elle  est  souvent  utilisée  dans  la  recherche  de  données.  D’ailleurs,  les  index  sont généralement basés sur les clés primaires 
  • les jointures entre les tables sont basées sur les clés primaires
 
Question n°5 : Pour les types de commandes assurées par le LDD, les réponses possibles sont :
  
  • Création de tables (ou bien vues, index)
  • Suppression de tables (ou bien vues, index)
  • Création d’attributs
  • Suppression d’attributs
  • Modification des types des attributs
 

Article plus récent Article plus ancien

Leave a Reply