Informatix : Modèle Entité-Association MEA - Exercice MCD - MLD

Problème
 
Avertissement
 

"Nous sommes en l'an 50 avant JC ; toute la Gaule est occupée par les Romains... Toute ? Non ! Un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. Et la vie n'est pas facile pour les garnisons de légionnaires romains des camps retranchés de Babaorum, Aquarium, Laudanum et Petitbonum..."
 
La mission
 
Abraracourcix, le chef du village gaulois, a donné une mission ambitieuse à Astérix et Obélix : étudier un système d'information qui donnera aux 1 000 villages de Gaule des moyens efficaces pour reprendre la lutte et assurer leur sécurité.
 
Les éléments du système
 
Chaque habitant doit être recensé ; pour chaque village, on veut connaître la liste des habitants avec, pour chacun d'eux, les informations suivantes :
 
Nom de l'habitant
Age

Qualité (chef de village, druide, barde, chasseur, livreur de menhirs, poissonnier, chanteur, guerrier, ...) On veut aussi connaître le nombre de huttes par village. Chaque village dépend d'une province (Armorique, Celtique, Aquitaine, ...). 
 
Au niveau de chaque province, il faut pouvoir lancer des convocations aux habitants ayant certaines qualités, pour des réunions particulières (festivités, réunion d'information), pour lever une armée, pour réunir des druides, etc... La réunion des druides d'Armorique à Carnac à l'automne est, par excellence, la réunion la plus importante de l'année.
 
Le système devra également connaître le dialecte parlé dans chaque province.
 
La fabrication des potions par les druides reste une préoccupation première, car elle a une influence très importante sur le bien-être de la population et sur sa sécurité vis-à-vis des envahisseurs. Ces potions sont différentes (par exemple magique n° 1 du druide Panoramix, magique n° 5, ...), hautement stratégiques et leur composition parfois tenue secrète.
 
Pour chaque potion, on veut connaître sa formule et le constituant principal ou de base. Certaines formules sont publiques, donnant ainsi à chaque druide la possibilité de la fabriquer ; d'autres, au contraire, sont confidentielles et ne sont donc connues que par un druide, voire quelques-uns. Pour ces dernières, le système devra préciser le ou les druide(s) qui la fabrique(nt). Un druide ne fabrique jamais plus de 50 potions différentes.
 
Il est très important de connaître les effets des potions sur les habitants qui les absorbent (en particulier les potions magiques ou fortifiantes). Aucune de ces potions n'a cependant d'effet pervers. Le comité très fermé des druides par le serment "druidicrate" interdit toute fabrication de substance toxique ! On aimerait cependant avoir des statistiques sur les consommations. Ainsi le système devrait être en mesure de fournir au comité la réponse à la question suivante :
 
Quelle dose de potion "magique n° 5" Cédéromix a-t-il absorbé à telle date ?
 
La gestion des trophées est également un point important de la vie de ces habitants. Il est, par conséquent, demandé au système de permettre de comptabiliser les prises des différentes sortes de trophées. Huit sortes de trophées sont suivies :
 
Casque de légionnaire, décurion, centurion, légat
Bouclier de légionnaire, décurion, centurion, légat.
 
Chaque sorte de trophée rapporte des points à celui qui s'en est emparé. À chaque trophée est associé un numéro différent et la date de sa prise. Il y a une dizaine de resserres à trophée (les musées actuels), chacune dans un village important. Pour chacune des resserres, on veut connaître son nom et sa superficie exprimées en toises carrées. Par exemple, la resserre à trophées "Vercingétorix", qui se trouve à Gergovie, a une superficie de 500 toises carrées.
 
La liste des trophées devra préciser le nom de l'habitant, généralement guerrier, avec le nom des resserres à trophées et le nom des villages où l'on peut les contempler.
 
Il est demandé également de préciser les villages qui possèdent une resserre, avec pour chacun d'eux la liste des trophées conservés, le nombre de points qu'ils rapportent, les noms et le village de ceux qui les ont remportés, ainsi que la date de leur prise.
 
Astérix et Obélix, nos deux informaticiens désignés par leur chef, ont recueilli, avant le démarrage du projet, les informations complémentaires suivantes :
 
Nombre d'habitants estimés : 800 000

Les villages ont de 100 à 1 000 habitants en moyenne. Un habitant n'est recensé que dans un seul village. Les "résidences secondaires" ne sont pas prises en compte.

Certains villages n'ont pas de druide, en revanche il n'y a pas plus d'un druide par village et un druide peut donc exercer ses fonctions sur cinq villages au plus.

La pharmacopée des druides se limite à environ 400 potions (secrètes ou non). 
 
Le système d'information, une fois défini, ainsi que les outils de traitement mis en place (ordinotarix) seront exploités par le chef du village "Abraracourcix", assisté au besoin de "Secrétarix". La maintenance et l'évolution du système resteront de la responsabilité d'"Astérix" et de son fidèle compagnon "Obélix".
 
Travail à faire
 
Modéliser à l'aide du schéma "entité/association" l'ensemble des données nécessaires à la constitution du système d'information.
 
Déduire du modèle conceptuel des données le modèle logique des données relationnel.
 

Article plus récent Article plus ancien

Leave a Reply