MCT-MOT Exemples exercices corrigés – Le modèle conceptuel de traitement

Le Modèle Conceptuel de Traitement

1-     Introduction  

  • Le MCT vise à définir le quoi, quels sont les traitements dans l'organisation.
  • Le MCT ne défini pas qui, ni où, ni comment sont effectués les traitements (rôle du MOT). 
  • Le MCT  prend  en  compte  des  évènements,  décrit  les  opérations  qu'ils  déclenchent  et  les résultats obtenus. Il décrit aussi dans quel ordres s'enchaînent les traitements. 




Note : traitements et procédures sont, ici, synonymes. 



2-  Exemple d'étude utilisée dans ce document


« Fiatlux : (…) Un client appelle le numéro d‘assistance, le standard demande au client de fournir son code client puis, si le client choisit une assistance commerciale, l‘appel est transmis, avec le code du client, à l‘accueil téléphonique du service commercial. Le client pose sa question auprès de la personne chargée  de  l‘accueil  téléphonique  du  service  commercial.  Cette  dernière  assure  une  assistance  de premier niveau. En cas de problème plus pointu, elle peut transmettre le code client à un commercial spécialiste de la question posée par le client. Ce spécialiste prend connaissance de la question du client et lui fournit une réponse. » 

Compléments : 

Les  questions  client  peuvent  être  de  deux  types  :  simple  demande  d'information  ou  requête  à caractère commercial. Le dossier ouvert par l'accueil, à l'aide du code client, est daté du jour. Après l'enregistrement de la question, l'accueil recherche la réponse. 

Si la réponse est trouvée, elle est fournie au client et le dossier est clos en enregistrant la date du jour et que le n° de la réponse. Sinon, le dossier (question et numéro de client) est transmis au spécialiste, qui étudie la question et retourne une réponse au client, note la réponse dans le dossier et le clos. 




Note : un flux externe entrant et un flux interne donne souvent lieu à un traitement. Un flux sortant ne donne généralement pas lieu à un traitement, il en est le résultat. 

3-  Schéma action événement ou de séquence 

Ce schéma est souvent réalisé avant le MCT dont il fait partie. Il introduit le temps. 

Commençons par décrire ce qui se passe, quant ça se passe, qui agit, quels sont les étapes entre ces actions. 

Exemple : FiatLux 



4-  Schéma conceptuel des traitements (SCT) 

Le  SCT  prend  en  compte  des  évènements,  décrit  les  opérations  qu'ils  déclenchent  et  les résultats obtenus. Il décrit aussi dans quel ordres s'enchaînent les traitements. 

 Exemple : le traitement relatif à l'activité d'assistance de niveau 1 : 

Il n'a pas de contrainte d'organisation. 

Le SCT est représentatif des processus et des actions de chaque traitement. 

Le SCT et le SCD se complètent et fournissent une représentation de l'organisation selon  deux angles différents. 




5-  Formalisme du MCT 


Les différents documents, schémas et graphes 

Un MCT Merise se compose de (parallèle avec données) : 

  • une matrice des flux d'information (// matrice des DF), 
  • un graphe de circulation des documents, 
  • un schéma conceptuel des flux œ déjà vu dans les cours précédents (// GDF)
  • un graphe de dépendance des documents (pas d'équivalent)
  • un schéma conceptuel des traitement, appelé abusivement le MCT (// MCD)


Les  sujets  seront  généralement  suffisamment  simples  pour  ne  pas  avoir  besoin  de  réaliser les  trois  graphes  qui  sont  des  outils  de  formalisation  des  flux  ou  des  opérations  de traitement. 


5.1 Vocabulaire 


Un  MCT  est  établi  par  processus  et  non  par  procédure,  constitué  d'opérations  qui s'enchaînent et qui ne peuvent être interrompues. 

Une opération est un ensemble d'actions (phases) déclenchées par un évènement externe ou interne au domaine d'étude. 

Les  évènements  qui  déclenchent  l'opération  peuvent  être  divers  et  nécessitent  une  règle logique de synchronisation (Ev1 et EV2 ou EV3). Cette règle est appelée synchronisation.
Une opération produit des évènements résultats qui peuvent être soumis à des conditions d'émission.  

Un  résultat  peut  être  l'un  des  évènements  déclenchant  une  autre  opération,  il  est  alors interne au processus et donc au domaine. 

Entre deux opérations, il y a toujours un évènement. 


5.2 Formalisme graphique 





Exemple


Le  traitement  relatif  à l'étude  de  solvabilité d'un  client,  sachant  qu'elle  se  fait  à chaque réception d'un bon de commande et selon les conditions suivantes selon le solde : 

  • si solde compte < 1000€ on demande un acompte de 50% de la commande, 
  • si  le  solde  est  négatif  et  >=  -1000€, la cde est mise en attente, un courrier est adressé signifiant que le solde est  débiteur, 
  • si le solde est positif, la commande est livrée avec la facture. 




5.3 Défitions 

5.3.1- Evénement

Un  évènement  matérialise  une  sollicitation  du  système  d'information  :  il  lui  indique  que quelque chose s'est passé et que le système doit réagir. Il déclenche une (ou + ) opération. 

Un évènement peut être  

  • entrant quand il vient de l'extérieur ( visite d'un client, réception d'un ordre de souscription ), 
  • interne  quand  il  vient  de  l'intérieur  du  SI  et  qu'il  reste  dans  ce  SI  (  ordre  de rachat, ordre de souscription,  
  • sortant quand il est destiné à un acteur externe ( facture client ),  
  • temporel ( délais, fin de mois, début de semaine ). 


C'est la représentation d'un fait nouveau pour le système d'information. 

Un  évènement  est  toujours  à l'origine  d'une  (ou  plusieurs)  opération(s)  ou  résultat  d'une (seule) opération. 


5.3.2 Opération

Une opération représente un ensemble de traitements (phases) non interruptible, effectués en réaction à un évènement. 

Une  opération  est  déclenchée  par  un  évènement  unique  ou  bien  par  une  association (synchronisation ) de plusieurs évènements   Le  déroulement  d'une  opération  ne  peut  être  interrompu  ou  suspendu  par  l'attente  d'un évènement externe complémentaire dès qu'elle est activée. 

Une opération peut être décomposée en phases (instructions élémentaires). 

Remarque : une opération ne doit jamais être déclenchée par un seul évènement sauf dans les cas suivant : 
  • Première opération du MCT 
  • Afin de présenter un niveau de détail jugé intéressant 


5.3.3- Synchronisation


C'est  la  représentation  d'une  précondition  qui  doit  être  satisfaite  pour  l'activation  d'une opération à partir de plusieurs évènements. La synchronisation est spécifiée par le nom des évènements  et/ou  des  résultats  qui  y  contribuent  et  du  prédicat  qui  précise  leur participation. 

Le prédicat est une expression booléenne formée à partir des opérateurs ET, OU. 

ATTENTION : cela implique l'attente jusqu'à réalisation de la condition de synchronisation. 


5.3.4- Règles d'émissions 

représentent les règles auxquelles est soumise l'émission des résultats d'une opération. 

Une  règle  d'émission  va  permettre  de  décider  quels  résultats  déclencher  en  fonction  des évènements  de  l'opération  (Ex :  Ok,  Non  OK,  Valide,  Non  Valide,  Toujours,  opérateur  de comparaison) et définissent les conditions devant être réalisées pour qu'un évènement soit émis. 

Les conditions d'émissions peuvent être nombreuses. 

Une condition d'émission peut donner lieu à plusieurs résultats. 

6- Le contexte d'étude 


Dans notre exemple FiatLux, les évènements externes et internes, au domaine d'étude, qui déclenchent des opérations sont les suivants : 



Nous avions déterminé qu'il y avait 3 opérations :  

   1 La création du dossier, 
   2 L'assistance de niveau 1 (n1)
   3 L'assistance de niveau 2 (n2)

L’évènement déclencheur de la première opération est la transmission d'un appel d'un client à l'accueil n1. 

Celui  de  la  seconde,  recherche  de  la  réponse  n1,  est  la  question  du  client.  Sans  cette question, le SI ne peut pas réagir. De même, si le dossier n'est pas créé, la question ne peut pas être enregistrée. 

La  troisième  opération  est  déclenchée  par  la  transmission  du  dossier  (et  de  l'appel)  à l'assistance de niveau 2. 

Cependant, l'ouverture d'un dossier donne toujours lieu à un traitement d'une question d'un client. S'il n'y a pas de question, il n'y aura pas de dossier. En conclusion, je dirais qu'il n'y a pas deux opérations mais une seule (comme dans le diagramme de séquence), qui réalise l'ouverture du dossier, l'enregistrement de la question et émission de la réponse. 

On aura, dans un premier temps, le MCT suivant : 



Cependant, comme un évènement interne ne peut, à lui tout seul déclencher une opération, les deux opérations fusionnent pour nous donner le schéma suivant : 


L'évènement "Dossier transmis" disparaît, il devient interne à l'opération. 

On voit apparaître clairement un algorithme, à l'intérieur de l'opération. 

Attention, ceci est possible dans le cadre d'un schéma conceptuel, ce n'est plus le cas dans le  schéma  opérationnel  où l'on  tient  compte  de  QUI  fait  QUOI.  On  en  reviendra  alors  au schéma  précédent  en  ajoutant  le  type  de  traitement  que  l'on  effectue  (manuel, conversationnel  ou  automatique)  et  Quand  il  est  effectué,  combien  de  temps  il  prend, quelles sont les données de la base de données (SCD) nécessaires, etc. … 

A suivre … avec le MOT. 

7 Exercices 

1. Reconstruisez le texte qui accompagne le SCT suivant. 


Lorsqu'un  employé dépose  une  demande de  promotion,  on  recherche  et  examine son dossier. Dans le cas où son ancienneté et  ses  états  de  service  le  justifie,  un rapport  de  son  supérieur  hiérarchique entre dans la discussion, après lecture. 

Un  vote  détermine  si  l'avis  est  favorable ou  non.  Si  c'est  le  cas,  la  promotion  est accordée, sinon elle est refusée. 

vérifier l'ancienneté Si l'ancienneté ou les états de service sont défavorables, le dossier est rejeté. 



2. Domaine d‘étude « Suivi des clients négligents » 


La société Faille travaille avec plus de 150 clients en comptes. En début de mois, le service "Comptabilité œ  Finances"  demande  un  état  des  clients  négligents  (clients  ayant  plus  de  5 jours  de  retard  dans  le  paiement  d'une  facture)  au  service  "Comptabilité clients".  Pour chacun de ces clients, une demande d'information est transmise au service commercial par le  biais  de  la  messagerie  interne.  Sur  la  base  des  informations  recueillies,  le service  prend contact  avec  les  clients  pour  leur  faire  part  du  retard  et  obtenir  une  explication.  Si  la situation financière du client ne lui apparaît pas trop critique, elle met en place de nouvelles conditions de paiement. Dans le cas contraire elle transmet le dossier au service contentieux qui démarrera une procédure judiciaire en recouvrement de créance. 

3. Domaine d‘étude « Remboursement de frais de déplacement » 


La  procédure  de  gestion  des  frais  de  déplacement  d‘une  entreprise  laisse  quelque  peu  à désirer,  vous  êtes  chargé(e)  de  proposer  des  améliorations  au  système  existant.  Voici  la description de la procédure actuelle : 

Les  commerciaux en  déplacement  remplissent  chaque  mois  un  formulaire  où ils  notent  les conditions des déplacements effectués. Ils joignent tous les justificatifs (titres de transport, factures d‘hôtel, de taxis, etc.) et remettent le document rempli au service comptabilité. Le service  comptabilité  sollicite  le  chef  du  service  commercial  afin  qu‘il  valide  les renseignements fournis par ses collaborateurs. Une fois cette validation obtenue, le service Comptabilité procède  à la  saisie  des  informations  notées  sur  le  formulaire  en  calculant  les montants  dus  à partir  des  justificatifs.  Un  état  est  édité et  transmis  au  commercial  pour vérification et signature. Une fois la vérification effectuée, les états sont transmis au service financier qui procède au paiement. 

8-  Conclusion 


MCT  représente  les  opérations  effectuées  dans  le  SI  sans  tenir  compte  de  l'affectation des  tâches  ni  de  la  durée  ou  de  l'automatisation  de  celles-ci  ni  des  données  affectées  par ceux-ci.  

Il est un outil de conception des traitements et de communication et permet de préparer le MOT  où on  décrira  alors  qui  fait  quoi,  pour  arriver  à l'étude  des  postes  de  travail  des acteurs.  

Le modèle suivant est le Modèle Organisationnel des Traitements. 


Article plus récent Article plus ancien

3 Responses to “MCT-MOT Exemples exercices corrigés – Le modèle conceptuel de traitement”

  1. Merci bcp pour le cours , c'est trés utile
    _____________________
    Zakaria Boukaddouss
    Mobouka

    RépondreSupprimer
  2. Merci, mais j'aurais besoin de la correction de l'exercice3 svp

    RépondreSupprimer